Ecole de rugby, Jeunes, Séniors, Féminines

Firenze: joies, regrets… souvenirs

Firenze: joies, regrets… souvenirs

10/06/2013

Ce week-end était coché depuis longtemps dans le calendrier des 2001. Comme depuis de nombreuses années nous allions franchir les Alpes pour rejoindre Firenze et retrouver nos amis italiens.  Cette année nous pouvions reprendre « nos habitudes » avec un voyage direct en train de nuit. L’excitation était grande vendredi soir à la Gare de Lyon pour les 19 joueurs et les accompagnateurs se préparaient à une nuit difficile…..

Départ à l’heure, tout le monde s’installe dans son compartiment. Très vite le pique-nique commence et se poursuit par quelques jeux. Après quelques heures tout le monde dort à poings fermés à  part un compartiment d’irréductibles  qui jusque loin dans la nuit continuera à bien s’amuser. Au réveil un petit déjeuner pour se mettre en forme et séance de rangement. Pour certains il ya du boulot !!

Nous arrivons à l’heure prévue (décidemment tout a changé pour ceux qui se souviennent de notre « expédition » en 2011)  et sommes comme à l’accoutumé accueillis par quelques parents / dirigeants du Rugby Firenze 1931 qui se chargent des bagages de la délégation du RCP 15.

Nous voilà partis dans les rues de la ville des Médicis. Première halte pour un petit chocolat, un jus d’orange ou un espresso pour les plus grands. L’heure encore matinale nous permet de profiter des splendeurs de la ville sans que nos jolis poussins jaunes ne s’égarent au milieu de la foule des touristes (Piazza San Giovanni, Piazza della signoria, passage devant la Galleria degli Uffizi, traversée de l’Arno sur le Ponte Vecchio). Nous décidons de monter sur la colline jusqu’à la basilique di San Miniato al Monte pour profiter de la vue magnifique sur la ville (vous pouvez juger par vous même avec la photo qui illustre ce petit texte).

Il était grand temps de faire une pause et d’aller manger une pizza sur la Piazza della Signoria.  Le jeune rugbyman parisien récupère vite et nous poursuivons la visite (Piazza del Mercato Nuovo,  la cathédrale Santa Maria del Fiore, le battistero di San Giovanni,..) sans oublier l’indispensable pause pour les gelatti !!!

Le moment était venu de rejoindre la via Paoli et le stade de rugby juste en face du stadio Artemio Franchi (celui des manchots de la Fiorentina) ainsi que les familles qui allaient accueillir nos petits parisiens jusqu’au lendemain. Je crois que les enfants ont tous passé de bons moments en découvrant la gastronomie italienne et pour certains la douceur de la campagne toscane.

Le lendemain vers 8H30 nous retrouvons tout le monde pour le grand jour dédié au rugby et disputer la 7ème édition du tournoi Francesco Borelli parmi un millier d’enfants venus de toute l‘Italie et sous le regard d’Alfredo Gavazzi le Président de la Fédération Italienne de Rugby.

Nous avons la chance de débuter le tournoi réunissant, dans cette catégorie, 16 équipes sur le terrain d’honneur face au Firenze Rugby Club (l’un des 2 autres clubs de la ville) par une victoire relativement facile (8-0) en étant pour une fois bien concentré dès la première minute. Le deuxième match face à l’équipe 2 de nos amis Rouge et Blanc fut un peu plus accroché mais se solda lui aussi par une victoire (5-0). Le jeu présenté n’était peut être pas extraordinaire mais il y avait beaucoup de sérieux et tout le monde était impliqué. Le dernier match contre le Benetton Trevise avait pour certains des airs de revanche. Cette équipe avait éliminé le RCP 15 en demi-finale l’an dernier. En 2013 il n’y eu pas vraiment de match et le mérite en revient aux 19 joueurs jaunes et noirs qui l’emporte 10-0.

Bilan de la phase de Poules 3 matchs – 3 victoires. 23 essais marqués – 0 encaissé. Si les têtes ne gonflaient pas trop et si le chaud soleil florentin restait supportable la suite de la journée pouvait être belle.

Encore 2 matchs à gagner avant d’aller reprendre des forces en mangeant  la pasta puis de disputer la finale….. Surtout ne pas se déconcentrer et croire que tout sera facile.

Premier obstacle sur la route un quart de finale contre Brescia qui ne s’annonçait pas simple mais en démarrant pied au plancher les petits parisiens faisaient douter leurs adversaires qui finissaient par céder et encaisser une défaite un peu lourde (6-0). Tout le monde une fois encore a contribué à cette victoire et un Tournoi de ce genre se gagne en équipe en permettant par des changements réguliers que tous les joueurs conservent des forces pour aller au bout……si possible.

Dernier match de la matinée et demi-finale contre Arezzo. Le rythme ne faiblit pas et les jaunes et noirs ne laissent pas respirer leurs adversaires pour l’emporter 8-0.

Cette matinée se termine bien et tous les espoirs sont permis mais après un repas bien mérité nous savons que l’attente est longue jusqu’à la finale tant attendue.  Ce sera le dernier match du tournoi après les finales moins de 8 et moins de 10. Allons nous enfin à ramener à Paris le maillot de Francesco ?

Bien installés à l’ombre des arbres au fond du terrain, un peu à l’écart des tribunes qui se remplissent les 19 joueurs semblent assez sereins et certains en profitent même pour lire l’Equipe et le compte rendu de la finale du Top 14 (merci Stefano).

La finale des U8 voit la victoire de Livorno face au Benetton Trevise. En U10 le Benetton l’emporte devant Brescia alors que le RCP15 termine à une superbe 3ème place en dépit d’un effectif des plus réduits.

Pendant ce temps il fallait bien remettre la machine en route et l’échauffement fut mené avec sérieux mais on sentait que la tension montait. Ils avaient hâte d’en découdre mais ce n’est pas évident de jouer devant une foule compacte avec un speaker déchainé et des supporters enthousiastes hurlant « Parigi, Parigi, … » pour couvrir les encouragements en faveur des verts de Livourne.

 

Présentation des équipes et c’est parti !! Coup d’envoi pour le RCP 15, un beau placage, bonne pression, ballon récupéré, ouverture petit côté, retour de Clément sur le grand côté, une belle percée, un relai dans l’axe et essai de Félix !!!! Impossible de mieux démarrer et on se dit qu’avec un peu de chance et beaucoup de sérieux comme depuis le début de la journée cette fois ci ce sera peut être la bonne.

 

Erreur, grave erreur !!! Ballon cafouillé sur le renvoi,  grosse pression des verts qui jouent très bien au pied pour repousser les parisiens sur leur ligne. Après plusieurs temps de jeu et une belle attaque essai en coin. Tout est à refaire mais le festival des mauvais choix, des placements hasardeux et des erreurs techniques commence. C’est dur de gérer le stress et de contrer une équipe bien en place.

En dépit des encouragements du public les jaunes et noirs passent l’essentiel de la mi-temps dans leur camp sans parvenir à se défaire de l’emprise des petits hommes verts. Les avants font plutôt jeu égal avec leurs adversaires mais les ¾ sont un peu en panne d’inspiration. Personne n’est là pour remettre de l’ordre et retrouver un peu de sérénité. La deuxième mi-temps ressemble à la première et sur une passe à hauteur c’est l’interception fatale. Plus rien ne sera marqué. Quelle tristesse….et ce n’est pas l’échange des maillots avec leurs vainqueurs à la fin du match qui consolera nos joueurs.

 

Malgré tout il faut les féliciter pour ce très beau parcours et espérer que la prochaine fois ils sauront trouver les ressources pour mieux gérer ces moments si particuliers.

 

 

Répondre