17A?me Tournoi International du RCP 15

Sous un soleil radieux, 42 A�quipes venues d’Italie, de Belgique, d’Agen et de toute l’Ile de France se sont affrontA�es dans les catA�gories M7, M9 et M11. PrA?s de 700 enfants nous ont donnA� un offert du beau jeu et de l’engagement, dans un excellent A�tat d’esprit.

 

700 enfants, je ne sais combien de parents, 420 saucisses et 50 blancs de poulets, 42 A�quipes sur trois catA�gories (M7, M9, et M11), 10 terrains, 28 Florentins, 26 Agenais, 21 Belges de Waterloo, 54 joueurs hA�bergA�s dans les familles, 12 heures d’ensoleillement, une soixantaine de bA�nA�voles, 3 de nos A�quipes en finales (1 par catA�gorie), des centaines d’essais marquA�s, des milliers de sourires…

En quelques chiffres, c’A�tait A�a le 17A?me Tournoi International du Rugby Club Paris 15.

Un grand bravo et nos sincA?res remerciements A� tous pour cette belle journA�e : que vous ayez jouA� ou A�uvrA� au bon dA�roulement de la journA�e, vous avez A�tA� formidables.

Nous tenons aussi A� remercier les clubs qui nous ont fait l’amitiA� de venir ou de revenir, avec une mention particuliA?re A� ceux qui sont venus de loin : les Belges de l’ASUB Waterloo, les Italiens de Firenze, et la dA�lA�gation du prestigieux SU Agen.

Sur le plan sportif, nous avons assistA� A� de trA?s belles rencontres, oA? nos jeunes se sont distinguA�s, puisque le Rugby Club Paris 15 a rA�ussi ce jour-lA� A� A?tre reprA�sentA� par une de ses A�quipes dans chaque finale de catA�gorie.

 

 

Le tableau d’honneur

[tabs slidertype= »top tabs »] [tabcontainer] [tabtext]M7[/tabtext] [tabtext]M9[/tabtext] [tabtext]M11[/tabtext] [/tabcontainer] [tabcontent] [tab] 1er ex aequo ASUB Waterloo et RCP 15 1

3A?me Montesson-Chatou [/tab] [tab] 1er Clamart

2A?me RCP 15 1

3A?me SU Agen[/tab] [tab] 1er Racing Club de France

2A?me RCP 15 1

3A?me SU Agen[/tab] [/tabcontent] [/tabs]

 

Le Tournoi en images (grA?ce A� Christian Kebouchi et Thomas Lesage) :

M7 : Waterloo, Waterloo A� Lenglen

Je ma��en vais vous conter
La��histoire de cette journA�e,
Un samedi 09 juin,
Tournoi Micros-poussins.

 

Un petit matin blA?me
Se lA?ve sur Lenglen,
Quelques gros courageux
Montent tentes et plantent A�pieux,
La sono est lancA�e
La boutique est montA�e,
Il fait frais, il fait beau,
Ca��est parti pour le showA�!

 

Un coach est endormi
Le deuxiA?me survitA�;
Les joueurs sont rA�partis,
Les capitaines choisisA�;
La��A�chauffement peut commencer,
La��ambiance monte sur le prA�A�!

 

Appel sous les drapeaux,
Premier match des microsA�!
Le tirage a dA�signA�
Nos amis de la��ACBB.
Les gamins sont stressA�s
Pas bien dans leurs souliersA�;
Au comptoir des essais
Il y a du mal-A?tre,
Quelques uns sont marquA�s,
Da��autres volent par la fenA?trea��.
Les placages ratA�s
On ne veut plus en parler,
DA�but de tournoi stressA�,
On va se remonter.
Ca sa��est bien terminA�
Face A� la��ACBB,
4 A� 0, ca��est pliA�A�!

 

Pour les matches de poule
On peut dire que tout roule,
Il y en a de gagnA�s,
Da��autres A� A�galitA�A�;
Ce qui compte sur le coup,
Ca��est da��A?tre qualifiA� aprA?s toutA�!

 

Il est bientA?t midi
Et on est en demie,
Il faut tenir son rang
Et battre les noirs et blancsA�;
Le SCUF en apA�ro
Pour nos petits hA�ros,
La��essai est transformA�,
On va bien dA�jeunerA�!

 

Des saucisses, du boudin
AccompagnA� de vin,
On sait vivre A� Lenglen
Et les panses sont bien pleinesA�!
AprA?s la pause dA�jeuner,
Les parents sont fatiguA�s,
Il faut les motiver,
Les micros vont jouerA�!

 

Et A�tout le monde la��attendA�:
Il y a A� prA�sent
La��histoire de cette finale,
Grand match international !
A�A�Waterloo, Waterloo A� Lenglen,
Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine,
Da��un cA?tA� la Belgique
Et de la��autre la France,
Dix gamins hA�roA?ques
Qui da��un seul coup se lancent,
La lutte est jaune et noire,
Ils ont la��offensive et presque la victoire,
Ils tenaient Waterloo acculA� sur le prA�,
Mais la mA?lA�e vivante repousse leurs essais.
On en restera lA�, les princes sont fatiguA�s,
Il y aura deux vainqueurs, les belges, le RCPA�;
Chacun repart vers de nouvelles conquA?tes
Et ce soir, aucun petit Micro ne baissera la tA?te.A�
On peut soulever la coupe
Et dans les yeux, aucun douteA�:
Les A�toiles vont briller
Par centaines, par milliers.
Saison terminA�e,
Vacances bien mA�ritA�es,
Merci le RCPA�!

 

Qu’elle est bonne l’herbe du prA� de Chevreuse !

A�A�Le printemps est arrivA�
Les micros jouent A� Chevreuse,
Le soleil est annoncA�
Leurs mamans sont toutes heureuses.A�A�

 

Ca ca��est faitA�! Mais vraiment quel bonheur de chausser crampons ou ballerines, tennis, ou Converse, enfin ce que vous voulez, mais plus de bottes ou de moon bootsA�! Au placard les parapluies et les sous-vA?tements thermiques, on sort les shorts et la crA?me solaire.

 

Je ma��A�garea�� En ce 24 mars de la��an de GrA?ce 2012, quelques micros avaient dA�cidA� da��aller cueillir des fleurs pour leur maman, alors que da��autres allaient brouter le prA� de Chevreuse. Ils sont 10, de quoi faire 2 A�quipes pour Marie, aidA�e da��Emmanuel et de Pierre, aux beaux restes (rubystiques) certains.

 

Donc, RCP1A�: Antoine, Gabriel, Julien, Maxence et Paul Bo.

RCP2A�: Octave, Paul Ba., Quentin, Romain et Verner.

 

La��hiver, loin da��avoir refroidi les ardeurs de nos petits, a donnA� pleins de bonnes et belles idA�es A� nos micros. Enfin, presquea�� Pendant que FranA�ois-RA�gis et moi, courons dans tous les sens, en dirigeants-supplA�ants novices que nous sommes, Marie, Pierre et Emmanuel A�chauffent les micros, dA�jA� trA?s A�A�chaudsA�A� a�� Nous revenons, triomphants, de notre victoire administrative, avec nos 2 premiers adversaires du jourA�: Le PUC pour le RCP1 et nos hA?tes de Chevreuse pour le RCP2. Et comme dit Coach ManuA�: A�A�Les enfants, du tact, soyez polis avec nos hA?tes et marquez pleins da��essais pour les remerciera��A�A�. En bons petits bien A�levA�s et obA�issants, nos micros en plantent 6a�� contre 0. Bonne moissonA�! A cA?tA�, A�a se passe moins bien pour le RCP1A�: 1 A� 4 contre le PUC. Bon, ya��en a beaucoup qui ont dormi dans la voiture pour venirA�; on va dire qua��ils na��A�taient pas bien rA�veillA�sA�!

 

Ca enchaA�neA�: RCP2 contre Montigny le Bretonneux. Souvenirs, souvenirsa�� Rappelez-vousA�le plateau de VA�lizy oA? nos jeunes pousses ont pris un cinglant 7 A� 1a�� LA�, la limonade na��est plus la mA?meA�: grosse rA�sistance, gros plaquages, bons relais, grosse, trA?s grosse envieA�: RCP2 = 3 / Montigny le Bretonneux = 1. Les micros sont lancA�s et rien, ou presque, ne va les arrA?ter.

 

A cA?tA�, mA?me refrainA�: RCP1 = 3, Trappes = 0. Drelin, drelin, les micros sont rA�veillA�s. Et A�a continueA�: les dirigeants supplA�ants sont aussi A�A�efficacesA�A� que leurs jeunes poussesA�: les matches se suivent et se ressemblentA�: RCP1 =3 / VA�lizy = 2 et RCP2 = 4 / St Quentin en Yvelines = 0

 

Et autre match, autre A�A�bA?te noireA�A� qui se profile, ja��ai nommA� les orange et noir, la��ACBB, qua��affronte le RCP2A�! Je la��ai promis A� mon filsA�: A�A�Tu les battras avant la fin de cette annA�eA�A�. Le hasard veut, que pour cette rencontre, Romain, soit capitaine. Il perd le toss et en est tout retournA�. EncouragA�s par les parents qui ne sont pas sur la��autre terrain A� suivre RCP1 = 3 / Racing MA�tro = 1, les micros se lancent A� la��assaut de la A�A�montagneA�A� orange et noireA�! Ils sont concentrA�s et progressent. Quentin dA�coupe A� tout va, Verner, Octave et Paul Ba. poussent et se regroupent, Romain ramasse et va aplatir 3 fois dans la��en-but adverse. La messe est diteA�: RCP2 = 4 / ACBB = 0. Explosion de joie chez les noirs et jaunes et grosses fA�licitations des coachs. La victoire est vraiment mA�ritA�e.

 

Donc, on continue et ca��est la fleur au fusil, que le RCP2 sa��attaque au PUC, histoire de A�A�vengerA�A� les copains du RCP1A�! Et la A�A�violetteA�A�, A�A�onA�A� la��a toujours cueillie et butinA�eA�! Ben lA�, la A�A�violetteA�A�, elle rA�siste A� nos petites abeilles, trop sA�res da��elles et de leurs prA�cA�dentes victoiresA�! Et la A�A�violetteA�A� se transforme en plante carnivore. 3 A� 2 pour le PUC, face au RCP2A�! Fallait bien que A�a arrive a�� Certains diront que le temps A�tait largement A�coulA�, que le dernier essai na��A�tait pas valable, a��, mais tant que la��arbitre na��a pas sifflA�, ce na��est pas terminA� les garA�onsA�! Et comme la��arbitre est du RCP a�� Tout penauds, les gamins se font remonter les bretelles, pendant que les dirigeants du PUC dA�cernent au RCP la mA�daille de A�A�la��A�quipe la plus sympa A� jouerA�A� a�� On na��aura pas tout perdu cet aprA?s-midi contre le PUCA�!

 

Alors pour ne pas rentrer bredouille question botanique, on tente une derniA?re cueillette A� 7 (RCP1 et RCP2 rA�uni) sur la fleur de lysA�: Versailles.A� Les sA�cateurs sont sortisA�: 3 A� 1 dans notre panier, pour le RCP rA�uniA�.

 

Vite, vite, vite, mA�dailles et goA�ter. Les gamins ont encore des jambes, de la voix et un estomac.

 

Un grand merci A� Chevreuse pour son accueil, sa gentillesse et son organisation.

Un grand bravo A� tous nos micros pour leurs victoires, leur plaisir A� jouer ensemble, leur joie de vivre tout simplement.

 

Je laisse le mot de la fin A� MarieA�: A�A�Nos 10 joueurs sA�parA�s en 2 A�quipes ont, A� l’image du temps, brillA�. Plein de victoires avec de trA?s belles phases collectives : des poussA�es dans les regroupements qui nous ont permis de rA�cupA�rer des ballons et marquer des essais, des joueurs qui viennent aider leurs copains une fois qu’ils sont bloquA�s, des passes dans l’axe et sur le cA?tA�A�et bien entendu de bons placages. DesA�joueurs en plein progrA?s et qui pratiquent un jeu agrA�able. FA�licitations A� tousA�A�.

 

 

Les Poussins au Saut du Loup

Ce samedi 17 mars, tous les M11 A�taient conviA�s au Saut du Loup pour une plateau amical avec nos amis du SCUF et de l’ACBB. Une excellente occasion pour certains de retrouver le terrain et le plaisir du jeu.

 

L’idA�e gA�nA�rale du plateau A�tant de faire jouer un maximum de dA�butants et de joueurs revenant de blessures, nous sommes forcA�s de constater que, de notre cA?tA�, nous n’avons pas pu respecter la consigne de dA�part. Avec 29 joueurs indisponibles, dont un nombre trA?s important de dA�butants, nous nous sommes rendus au Saut du Loup avec beaucoup trop de joueurs confirmA�s et trop peu de dA�butants. C’est vraiment regrettable, surtout pour nos adversaires, qui firent preuve d’une vaillance et d’un courage exemplaire mais durent faire face A� un mur noir bien organisA�, qu’ils rA�ussirent parfois A� transpercer.

Deux A�quipes A�aussi A�quilibrA�es que possible avaient A�tA� constituA�es par les coaches, l’une avec une majoritA� de 2002 et quelques 2001, l’autre avec une majoritA� de 2001 et quelques 2002. La seconde, dont je vais vous parler ici, disputa 3 rencontres : contre l’ACBB, contre le SCUF, puis contre l’A�quipe 1 de l’ACBB qui s’entrainait A� cA?tA� et ne devait pas initialement participer au plateau, mais qui gentiment accepta de se joindre A� nous tous.

 

Durant cet aprA?s-midi, nous avons vu de beaux mouvements de tous les cA?tA�s, signe que tous les joueurs ont bien progressA� et que certains sont mA?me, collectivement, en mesure de produire du jeu. Ce qui faisait peut-A?tre le plus plaisir A� voir, c’est que tous, mA?me les dA�butants, mA?me ceux qui faisaient leur grand retour aprA?s une absence parfois longue, s’impliquaient A� fond, faisaient l’effort pour avancer, plaquer, pour libA�rer les ballons propres, venir au soutien, dA�blayer, etc…

 

La preuve en image, grA?ce A� Tom Devier, le frA?re jumeau de FA�lix, s’il A�tait besoin de le prA�senter. Vous apprA�cierez le talent de photographe de Tom. Quand on a A�tA� un bon rugbyman, forcA�ment, on a l’A�il!

 

 

 

 

Des poussins A� la faim d’aigles

Ils sont venus, ils sont tous lA�…. non pas pour enterrer la « mamma » mais pour partir A� l’assaut des A�quipes adverses, ACBB et SCUF qui les attendaient de pied ferme samedi aprA?s-midi au Stade du Saut du Loup A� Boulogne.

Une belle envie de jouer et une forte dA�termination de nos 13 poussins qui ont rapidement trouvA� une traduction dans les scores.

Contre l’ACBB, le combat de 2 fois 10 minutes fut parfois A?pre car les 2 dA�fenses tinrent bon. A la mi-temps le score A�tait seulement de 1 A� 0 en notre faveur grA?ce A� un essai de Louis.

Sur les conseil de l’entraA�neur, on corrige ensuite le tir en revenant aux basiques d’un jeu qui s’A�carte sur les ailes. Fort de ces conseils, dA?s le retour sur le terrain, Louis dA�cidA�ment en trA?s grande forme inscrit 2 nouveaux essais alors que notre A�quipe n’encaisse qu’un seul essai sur un contre. Score final de 3-1, largement mA�ritA� pour nos petits noirs et jaunes.

Contre le SCUF les choses furent plus simples: un vA�ritable festival mA?me, conclu sur un score fleuve. Dans l’ordre dA�croissant: Louis avec 6 essais, Oscar C avec 3 essais et LoA?c 1 essai. Mais le tout, fruit d’un beau travail collectif aussi bien en attaque qu’en dA�fense, tous les joueurs ayant largement l’occasion de s’exprimer.

Nos vainqueurs A�taient fiers et toujours aussi motivA�s A� l’heure du goA�ter et du match Galles-France regardA� tous ensemble au club house du stade.

Une vraie et bonne journA�e de rugby pour tous, spectateurs compris. La preuve en photos grA?ce A� Beaudoin de Rodellec, papa de Pierrick.

 

Herblay : Tremblez, v’la le RCP!

A� Il pleut, il pleut bergA?re,
Les micros vont A� Herblay,
Leurs parents rA?vent da��une chaudiA?re,
Marquez-nous une A� pluie A� da��essais ! A�

 

Bonne annA�e ! Ca��est donc reparti en ce merveilleux pluvieux samedi du mois de janvier 2012, pour nos micros-poussins, toujours aussi motivA�s qua��en 2011 ! 15 pitchounes sur 18 sont prA�sents. Bravo les garA�ons, qui ont su motiver leurs parents, venus surA�quipA�s de thermos kitA�s, remplis de thA� ou de cafA�, de bonbons, de madeleines et de parapluies.

 

Passons aux choses sA�rieuses et A� la composition des A�quipes :

Maillot noir, parements jaunes, short noir, bas noir et jaune, le RCP1 : Baptiste, Maxence, Oliver, Paul Ba., Paul Bo., Quentin, Romain.
EntraA�neur : Vincent.

Maillot noira��, heu, enfin tout pareil que RCP 1, RCP2 : Alistair, Arthur, Erwan, Gabriel, Julien, Octave, Paul P., Verner.
EntraA�neur : Marie.

 

Coup da��envoi sur les 2 terrains avec plus ou moins de bonheur : RCP1 = 1 / PUC = 0 et RCP2 = 1 / ACBB2 = 5. Gloups, on boit du petit lait da��un cA?tA� et la tasse de la��autre. Qua��importe, une chose est sA�re, nos petits maA�trisent la cocotte ou alors, ils ont froids ??? Mais A�a pousse et A�a plaque A� tout va. Bon, restons objectifs, certains utilisent plus leurs bras tendus (A�a se voit sur les photos a��), que leurs cuisses pour pousser, mais la dA�fense du PUC finit par cA�der aprA?s une copieuse occupation du terrain par nos petits. A cA?tA�, A�a se passe moins bien ; il ne faudrait pas que nos noirs et jaunes fassent un complexe face aux oranges et noirs ! Ca��est promis, A� on A� les battra, et puis je la��ai promis A� mon fils !

 

Bon, candidats suivants : Montesson pour RCP1 et Mantes pour RCP2. Ca rigole toujours A� droite (2 A� 1) et A�a se resserre A� gauche (2 A� 3).

 

Et lA�, arrA?t sur image : Vincent embauche 3 pA?res de famille respectables et dA�montre ou dA�monte (suivant les puristes), le principe du replacement en maul. Baptiste, qui a tout compris, fait la��hA�licoptA?re, Romain, de saisissement, oublie de refermer la bouche (ca ne lui portera pas chance plus tard), Maxence est tA�tanisA� et Paul rigole en bouclea�� Mais, DECLIC, nos vaillants petits soldats ont tout compris et repartent A� la��assaut : 4 A� 1 pour RCP1 contre Herblay, et 3 A� 2 pour le RCP2, contre Les Mureaux, avec un Verner en A�tat de grA?ce, qui virevolte dans les lignes adverses et plante, royal, les 3 essais de son A�quipe. Arthur, en bon arriA?re, lA?ve les bras, sA�r de lui et de son copain, avant mA?me que ce dernier na��ait franchi la ligne ! Euphorique, notre RCP2 plante A� la suite un 5/0 sans appel, A� St Quentin Est. Arthur peut continuer A� lever les brasa��

 

Pendant ce temps, petit coup da��arrA?t chez les RCP1 face A� MLSGP ! Ne me demandez pas de traduire, je na��ai pas le dico de toutes les bourgades rugbystiques de France ! Mais comme contre Rueil en dA�cembre, la��eau de MLSGP est plus tonique ! Le A� G A� doit A?tre pour A� grand A� car tous les gamins rendent 1 tA?te A� nos petits anges ! Je tremble, ils vont se faire massacrer. Je ma��en inquiA?te auprA?s de Vincent qui me rassure : A� Ca��est leur deuxiA?me annA�e de rugbya�� A� Ben, A�a ne me rassure pas du tout ! Si A�a ne va pas, je demande A� mon pilier de mari da��y aller. Il fait au moins 12 tA?tes de plus que les MLSGP et A�a, A�a me rassure ! Je ma��A�gare, je ma��A�gare, nos petits rA�sistent bien, trA?s bien mA?me et les carrures des MLSGP ne se sentent pas trop. Enfin, presque pas a�� Et pourtant, dans la catA�gorie A� confiserie A�, Romain prend la A� praline A� (lA?vre en sang, il aurait du refermer la bouche a��), Paul le A� caramel A� (sur la joue), et leurs parents la glace pour soulager tous les maux !!! Mais nos lignes finissent par cA�der, une fois seulement ! Ca��est la premiA?re dA�faite et les petits ne sont pas contents, mais pas contents du tout !

 

Alors pour se remettre, un dernier petit match contre les oranges et noirs, ja��ai nommA� la��ACBB, le complexe en devenir de nos pitchounes, on se demande bien pourquoi, puisque dA?s les premiA?res secondes, paf, nous plantons un essai ! AprA?s je ne sais plus, mon fiston ayant volA�, aprA?s un plaquage, rA�coltant un A� caramel A� supplA�mentairea�� Quelques larmes sA�chA�es par sa maman, un tour sur les A�paules de son papa, une mA�daille autour du cou, un gros goA�ter distribuA� par Christelle, une photo de toute la��A�quipe et une chanson de Marie plus tard, il est la��heure de rentrer.

 

Le bonheur est sur le prA�,

Cours-y vite, cours-y vite,

Mes crampons sont bien crottA�s,

Papa va les nettoyer !

 

M13 CIFR B : sueurs froides, maA�trise, plaisir

Le terrain de Stains ayant A�tA� dA�clarA� impraticable au dernier moment, nos benjamins premiA?re annA�e ont donc affrontA� la��ACBB au cours da��un match de poule (2X12 minutes) et da��une rencontre amicale (2X10 minutes).

 

Le match de championnatA�: des sueurs froides, de la maA�trise et du plaisira��

Encore une belle prestation da��ensemble pour ce groupe dont les qualitA�s physiques, techniques et morales sa��affirment A� chaque rencontre. Mais, force est da��abord de constater que nous avons un mal fou A� dA�buter nos matchsA�! Les premiA?res minutes sont un vA�ritable calvaire pour nos joueurs, leurs supporters et leur entraA�neur. Peu de placages rA�ussis, aucune agressivitA� positive sur les ruck ou les mauls, nous sommes trop timorA�s, A�vitons trop la confrontation pour peser sur nos adversaires. Il faut aussi veiller A� ne pas se focaliser sur les regroupements en mobilisant des joueurs qui sont plus disponibles pour dA�fendre dans le champ. Face A� une A�quipe de Boulogne bien regroupA�e, intraitable au placage, nous rendons da��abord beaucoup de ballon avant de faire jeu A�gal. Avec le moral, la maA�trise revient enfin. DerriA?re des avants conquA�rants (Enzo et Gaspard infatigablesA�; Baptiste trA?s combatif), la charniA?re (Pablo et FranA�ois) produit un jeu da��une trA?s belle qualitA� technique, anticipant les montA�es dA�fensives de la��adversaire. Nos trois-quarts (Maxime, CA?me, Baudoin et Cyprien) font mal, attaquent sans cesse la ligne da��avantage, tentent de dA�border sur la��aile et fatiguent leur vis-A�-vis. Ceux-ci, dA�boussolA�s, sont moins vaillants lors des charges de nos piliers. Ils cA?dent par deux fois sous les coups de boutoirs. 2 A� 0 A� la mi-temps.

La seconde pA�riode est entiA?rement A� notre avantage. MalgrA� la rentrA�e de joueurs de grand format, la��ACBB ne passera jamais. AprA?s un essai refusA� pour un en-avant dans la��en-but, nous marquons A� la suite da��un dA�bordement sur la��aile et campons dans les 22 mA?tres adverses, malheureusement sans rA�sultats car nos joueurs sont fatiguA�s. Un peu plus de jeu collectif aurait sans doute permis de voir le ballon arriver sur la��aile. Nous travaillerons ces phases de jeu A� la��entraA�nement. 3 A� 0, score final.

 

La rencontre amicaleA�: Attaque, dA�fensea�� un affrontement riche da��enseignementsA�!

Face A� une A�quipe de la��ACBB fatiguA�e, nos remplaA�ants font leur entrA�e et vont rA�aliser A� leur tour une trA?s belle prestation. Si Enzo reste sur le terrain pour une deuxiA?me rencontre durant laquelle il va encore faire preuve de beaucoup de vaillance, certains joueurs assurent des postes inhabituels pour eux (Lucas/pilier, Paul Marc/talonneur). Ils vont pourtant faire montre da��un sacrA� courage et da��une belle intelligence de jeu. Les deux A�quipes nous offrent da��ailleurs un spectacle trA?s agrA�able. On se passe la balle. On joue dA�complexA�s derriA?re des regroupements parfaitement structurA�s. A� la��aile, Arthur nous gratifie de quelques belles envolA�es grA?ce A� de jolis appuis. Sacha est intraitable au placage, repoussant sans trA?ve les attaques adverses. Notre charniA?re sa��en sort bien et Carl prend de la��assurance au cours de la rencontre. Mais, moins pA�nA�trants devant et incapables de se passer la balle dans de bonnes positions, nous avons toutefois du mal A� peser assez sur le match pour pouvoir la��emportera��

Match nul, 2 A� 2, A� la fin du temps rA�glementaire. Tous nos joueurs peuvent A?tre fiers. Je suis, en ce qui me concerne, trA?s fier de leurs efforts pour faire des progrA?s ensemblea��

Merci A� tous pour cette belle aprA?s-midi de Rugby.

 

Serge TignA?res

 

Si vous n’A�tiez pas prA�sents, ou si vous voulez revivre ces instants, la Famille BA�rard a pensA� A� tout. Merci A� eux pour ce beau clip :

 

M9 : une magnifique prestation A� l’ACBB

TrA?s belle matinA�e de rugby sous un soleil radieux, avec une trA?s forte participation des enfants et des parents qui A�taient venus au saut du lit au Saut-du-Loup pour un dA�luge d’essais.

Nous avions ce matin-lA� de quoi constituer 4 A�quipes mini-poussins :

  • RCP15-1 : Thomas, GrA�goire, Maxime B, Peio, Constantin, Erwann, Loan, Maxime R, « grand » Max (2003)
  • RCP15-2 : Jonathan, Louis, Alexandre, « maxi » Max, Maelian, Antoine M, « petit » Max, Enzo (2003)
  • RCP15-3 : Spencer (2003), Diego, Idir-GaA�l, Augustin, CA?me, Joseph, Liam, Lilian (2004)
  • RCP15-4 : Alric, Antoine S (2003), Oscar, Jules, Eliott, Anton, Paul P, Paul V (2004)

Etaient absents ou bien restA�s A� la maison, pour cause de panne de rA�veil ou bien sur le flanc : Sami, Octave, Yves, Baptiste C, Alaric, Pierre, Marko, Romain, Martin et Arthur pour les 2003 ; Emile, Jean et Baptiste G pour les 2004.

Pour faire face A� la furie jaune et noir, l’ACBB (orange et noir) prA�sentait elle aussi des A�quipes 2003 et 2004, le SCUF (blanc et noir) n’A�tant venu qu’avec des 2004.

Autant dire beaucoup et beaucoup de matchs jouA�s, donc des scores A� plus en finir.

Honneur au plus grands : RCP15-1 gagne 1-0 contre ACBB1, puis 8 A� 1 contre ACBB2. Il fallait laver l’affront, alors l’ACBB1 demande un nouveau match, se soldant sur une paritA� de 1 partout.
De son cotA�, RCP15-2 perd (quoi ?????? on m’avait dit que le RCP15 n’avait perdu aucun match…) son premier match face A� l’ACBB1 en encaissant 4 essais pour 1 seul accordA�. La tendance est immA�diatement renversA�e sur le second match, gagnA� sur un score identique, cette fois en faveur du RCP15. La belle sensA�e pouvoir dA�partager les A�quipes n’y fera rien : 3 essais marquA�s pour chacune des A�quipes.

Une pluie de matchs, d’essais et de victoires pour les 2004 du RCP15 : aucun adversaire n’A�tait A� leur portA�e de jour-lA� !
RCP15-3 contre ACBB3 par 4 A� 0, contre ACBB4 par 6 A� 0, contre SCUF1 par 5 A� 1 puis contre SCUF2 par 5 A� 0.
RCP15-4 contre SCUF1 par 3 A� 0, contre SCUF2 par 3 A� 1, contre ACBB3 par 4 A� 1, contre ACBB4 par 6 A� 0

Il va de soit que les mini-poussins du RCP15 sortent grand vainqueur de cette rencontre amicale, qui plus est avec un niveau de jeu homogA?ne et A�levA�. EspA�rons qu’ils sauront bonifier cette prestation lors des prochains tournois.

Mais ce qui fait le plus chaud au coeur, ce sont les remerciements sincA?res de nos adversaires de ce jour, ainsi que ceux des parents ravis de voir A�voluer leurs progA�nitures. Comme quoi l’assiduitA� et le travail rA�gulier lors des entraA�nements paye. Pourvu que cela continue !

Merci aussi A� Philippe Bourbon, notre vice-prA�sident et responsable de l’Ecole de Rugby, pour A?tre venu ce matin voir A�voluer nos jeunes pousses. Les enfants lui ont fait honneur.

Prochain tournoi commun micro-poussins et mini-poussins : le samedi 3 dA�cembre matin A� Colombes (RCF), sur les terres historiques du rugby francilien ; ce sera sans doute une autre paire de manches…