17A?me Tournoi International du RCP 15

Sous un soleil radieux, 42 A�quipes venues d’Italie, de Belgique, d’Agen et de toute l’Ile de France se sont affrontA�es dans les catA�gories M7, M9 et M11. PrA?s de 700 enfants nous ont donnA� un offert du beau jeu et de l’engagement, dans un excellent A�tat d’esprit.

 

700 enfants, je ne sais combien de parents, 420 saucisses et 50 blancs de poulets, 42 A�quipes sur trois catA�gories (M7, M9, et M11), 10 terrains, 28 Florentins, 26 Agenais, 21 Belges de Waterloo, 54 joueurs hA�bergA�s dans les familles, 12 heures d’ensoleillement, une soixantaine de bA�nA�voles, 3 de nos A�quipes en finales (1 par catA�gorie), des centaines d’essais marquA�s, des milliers de sourires…

En quelques chiffres, c’A�tait A�a le 17A?me Tournoi International du Rugby Club Paris 15.

Un grand bravo et nos sincA?res remerciements A� tous pour cette belle journA�e : que vous ayez jouA� ou A�uvrA� au bon dA�roulement de la journA�e, vous avez A�tA� formidables.

Nous tenons aussi A� remercier les clubs qui nous ont fait l’amitiA� de venir ou de revenir, avec une mention particuliA?re A� ceux qui sont venus de loin : les Belges de l’ASUB Waterloo, les Italiens de Firenze, et la dA�lA�gation du prestigieux SU Agen.

Sur le plan sportif, nous avons assistA� A� de trA?s belles rencontres, oA? nos jeunes se sont distinguA�s, puisque le Rugby Club Paris 15 a rA�ussi ce jour-lA� A� A?tre reprA�sentA� par une de ses A�quipes dans chaque finale de catA�gorie.

 

 

Le tableau d’honneur

[tabs slidertype= »top tabs »] [tabcontainer] [tabtext]M7[/tabtext] [tabtext]M9[/tabtext] [tabtext]M11[/tabtext] [/tabcontainer] [tabcontent] [tab] 1er ex aequo ASUB Waterloo et RCP 15 1

3A?me Montesson-Chatou [/tab] [tab] 1er Clamart

2A?me RCP 15 1

3A?me SU Agen[/tab] [tab] 1er Racing Club de France

2A?me RCP 15 1

3A?me SU Agen[/tab] [/tabcontent] [/tabs]

 

Le Tournoi en images (grA?ce A� Christian Kebouchi et Thomas Lesage) :

M9 : rendez-vous A� Clamart

Tout premier tournoi de l’annA�e organisA� par l’entremise de nos amis du ComitA� du 92, qui s’est dA�roulA� sur le magnifique stade de Clamart, refait A� neuf l’annA�e derniA?re. Vous voyez, le stade de rugby de Clamart, c’est celui qui est tout en haut du bois… et non pas celui en face de La Poste tout en bas du bois, A� cotA� de la Place du Garde. Bon dieu mais A� quoi cela sert d’envoyer adresse, itinA�raire et plan surchargA� !

 

Bon OK, je le reconnais, c’A�tait un peu le bazar. On s’A�tait d’abord dit rendez-vous A� Rueil l’aprA?s-midi et je pensais y aller en car. Puis rA�-orientA� vers Clamart le matin… changement de programme le mercredi qui prA�cA?de : ce sera bien A� Clamart, mais l’aprA?s-midi, pour cause de match Coqs Vs Poireaux se jouant le matin-mA?me aux antipodes, sous la bienveillance de notre Octave et de son papa.

Et vu ces contre-temps, qui se rA�vA�laient aussi capricieux que les rebonds du ballon, pas de rA�servation de car pour ce tout premier tournoi organisA� prA�cipitamment avant les vacances de la Toussaint, rendez-vous ayant A�tA� donnA� A� 14h sur place. ArrivA�e de tous tant bien que mal, en voiture, en co-voiturage, en transport en commun et mA?me en taxi, le tout pas forcA�ment au bon stade. Bref, une arrivA�e trA?s A�parpillA�e. Les premiers vers 14h, normal, les seconds tout juste A� 14h vu que rien ne sert d’A?tre en avance, les troisiA?mes un peu aprA?s 14h car ils ont eu du mal A� trouver (et cela sert A� quoi un plan surchargA� ?) ou bien ont A�tA� bloquA� dans la circulation (alors A�A� c’est curieux, parce qu’A� Paris, c’est toujours hyper fluide) ; et les derniers…alors lA�, il n’y a plus de limites : quitte A� ne pas A?tre A� l’heure, autant y aller franco et se prA�senter avec prA?s de 3/4 d’heure de retard alors que plus personne n’espA?re votre venue.

En contre-partie, prA�sence maximale des parents et A�A�, cela fait chaud au coeur. Autour du terrain : « no hay billetes, 21,3A�C sous un soleil d’A�tA� indien » comme pourrait le dire le chroniqueur taurin Zocato.

Les matchs de l’aprA?s-midi : 3 plateaux

Ouf ! On finit par regrouper la mA�nagerie des 33 joueurs pour constituer uniquement 3 A�quipes RCP15, A� la demande de notre hA?te, alors que 4 A�taient possibles. Donc 3 A�quipes, avec des niveaux de jeu volontairement diffA�rents. Grosso-modo :

  • Equipe 1 : les Lions, effectif composA� d’un noyau (trA?s) dur de rugbymen nA�s 2003, dA�butant cette saison leur 3A?me annA�e sous les couleurs du RCP15 (Eh les petits, souvenez-vous, c’A�tait en 2009 en micro-poussins !), avec quelques autres vaillants joueurs.
  • Equipe 2 : les Tigres, A�quipe mixte de joueurs nA�s 2003, expA�rimentA�s pour la plupart, avec quelques joueurs de 2004 dA�butant cette annA�e.
  • Equipe 3 : Les Cougars, regroupant les micro-poussins 2004 de l’annA�e derniA?re, complA�tA�e de quelques novices de 2003.

Pourquoi ces noms de fA�lins ? C’A�tait une simple inspiration liA�e A� Route de la Fontaine au Lynx, croisA�e en montant au travers du bois de Clamart. VoilA�.

La trA?s belle prestation de l’ensemble des joueurs RCP15 doit A?tre soulignA�e :

  • Fort de leur expA�rience, les Lions ont fait une brillante dA�monstration en marquant leurs empreintes sur les 3 A�quipes rencontrA�es sur A�le premier plateau, en remportent leurs 3 matchs : 4 A� 2 contre Clamart, 6 A� 0 contre Plessis-Meudon, puis 4 A� 1 contre SA?vres. Rien A� dire : bravo !
  • Les Tigres n’ont pas A� rougir face aux Lions, loin de lA� ! Ils signent le carton plein de l’aprA?s-midi par un 9 A� 0 face aux bleus de SA?vres, puis un second match se soldant sur un score de paritA� de 3 partout dans la rencontre qui les opposait A� Plessis-Meudon (pas d’A�quipe de Clamart pour ce second plateau).
  • Les Cougars ont eu du mal A� trouver leurs repA?res lors du premier match face A� une A�quipe de Clamart, composA�e essentiellement de joueurs expA�rimentA�s nA�s 2003 : le terrain est plus grand que l’an dernier en micro-poussins, et l’adversaire mieux organisA� ! Ils s’inclinent logiquement par 2 essais A� 1. S’en suit un festival d’essais face aux jeunes pousses de Plessis-Meudon, sA?chement balayA� par un 8 A� rien, de quoi reprendre des couleurs. Le dernier match est perdu contre une trA?s vaillante A�quipe de SA?vres, visiblement de 2003, qui l’emporte 4 A� 2.

Pour la forme, les Cougars n’ont pas hA�sitA� une seconde A� refaire un match contre Clamart, certes de nouveau perdu sur un petit score, mais qui les a fait grandir.

L’autre nouveautA� pour moi, quand on vient de 2 annA�es passA�es avec les micro-poussins, c’est qu’A� prA�sent il ne suffit pas de lancer un « au revoir et merci » en partant : il faut aussi signer la feuille de rA�sultats. Hop-lA�, c’est que j’ai A�tA� rattrapA� in extremis par la patrouille !

Pour finir, voici quelques photos.