M12

Pour cause de disette de Championnat CIFR en ce tout dA�but da��annA�e 2015, une triangulaire amicale A� Lenglen entre les Benjamins RCPQuinzistes, Puciste et Clamartois permet de se relancer aprA?s les fA?tes.

 

ActualitA� oblige, faisant suite aux A�vA?nements tragiques survenus au cours de cette semaine de mercredi jusqua��A� la veille au soir, la��ensemble des joueurs et leurs encadrements sont rassemblA�s au centre du terrain afin da��observer une minute de silence par solidaritA� rA�publicaine et en hommage aux victimes avant da��entamer ces rencontres Benjamins.

Le fair-play est bien le mot da��ordre pour le dA�roulement de cette triangulaire amicale du samedi 10 janvier. Rappel est fait auprA?s de tousA�: plus que tout autre jour, peu importe la couleur de son maillot car nous jouons tous au rugby avec plaisir.

Deux A�quipes prA�sentA�es par chacun des 3 clubs A�voluant dans 2 poules en parallA?le et au final des rA�sultats similairesA�:

> PUC remporte ses matchs face A� RCP15 et Clamart.

> RCP15 remporte ses matchs face A� Clamart.

 

M11 A� domicile : dA�but de saison, premiers matchs

28 septembre 2013. Une vraie bonne aprA?s-midi, plaisante pour tous, joueurs comme parents. Qui plus est, et avant que les choses sA�rieuses ne dA�butent avec le championnat CIFR, A�a ne fait vraiment pas de mal aux 2004 d’expA�rimenter une nouvelle aire de jeu, de nouvelles rA?gles, de nouvelles faA�ons d’A�voluer.

Pour cela, le RCP15 reA�oit le PUC et Antony pour une rencontre amicale en Poussins et Benjamins. On a vu de bien belles choses en M11 avec nos 3 A�quipes (2003, 2004 et mixte), ainsi que quelques points A� travailler lors des prochains entraA�nements. Cela permet aussi d’A�valuer en dA�but de saison notre niveau par rapport A� d’autres A�quipes rA�gionales, tant sur les diffA�rentes formes de jeu dA�ployA�es, la connaissance et l’application des rA?gles, etc…

Retour en images.

M9 au 3 synthA� : Muscas mutaverunt asinis*

(* la traduction figure dans le texte). 20 avril 2013, au tournoi des 3 synthA�tiques sur la pelouse (synthA�tique, donc) de Carpentier A� Paris 13. Le RCP15 sa��y retrouve avec les 5 autres clubs du ComitA� de Paris sous un soleil qui enfin daigne brillera�� contrairement A� la��A�quipe A�A�premiA?reA�A� des mini-poussins RCP15 qui pour beaucoup dA�couvrent en ce jour le goA�t (trA?s) amer de la dA�faite. A en perdre son latin.

OubliA�s les 3 commandements fondamentaux si bA�nA�fiques de la semaine derniA?re (lire http://www.rcp15.fr/?p=7053), les avoir rA�pA�tA�s na��a servi A� rien. Sans doute aurions-nous dA� la��A�noncer dans la langue de Virgile et LucrA?ce pour A?tre mieux entendus, car quidquid latine dictum sit, altum sonatur. Vous ne trouvez pas ?

OhA�! Chacun connaA�t la maximeA�: Bis repetita placenta�� sauf que son objection horatienne bis repetita non placent sa��avA?re ici plus de rigueur. En effet, voici 2 annA�es consA�cutives que les M9-2004 buttent lors de ce tournoi. La��annA�e derniA?re contre le PUC soldA� par un 0 A� 0 qui avait dA�jA� laissA� sa��A�chapper quelques larmes ainsi qua��une premiA?re place sans partage de la Poule 2 (lire http://www.rcp15.fr/?p=4288). A prA�sent, dA�faits A� la fois contre le SF et contre le PUC. Abyssus abyssum invocat.

Volens nolens, audaces fortnuna juvat. Et oui, la fortune sourit aux audacieuxA�; pas aux touristes du jour en jaune et noir venus en ordre dispersA�, qui ont vacillA� puis sombrA� sur le prA�. Rien A� rajouter de plus si ce na��est pour le RCP15 de devoir dA�cliner ipso facto la devise parisienneA�: fluctuat et mergitur.

Le nec plus ultra de la��aprA?s-midi fut sans conteste la��opposition entre le Stade FranA�ais et le PUC, match que ja��ai eu la��immense privilA?ge da��arbitrer. Quand 2 A�quipes donnent tout ce qua��elles ont sur le terrain, in vivo et de visu, quel rA�gal. Le score final, un ex A�quo A� la fois nul et viergeA�; A� la��opposA� du jeu dA�ployA�.

Personne ne le contestera, la conditio sine qua none pour remporter un tournoi est de jouer en A�quipeA�: ubi concordia, ibi victoria. Si maintes louanges ont A�tA� prononcA�es A� ce sujet la semaine derniA?re au tournoi de Franconville-Parisis ou bien fin mars lors de notre tournoi local M9, cette fois-ci notre A�quipe premiA?re paraissait par moment plutA?t mA�connaissable.

Premier match remportA� dans la facilitA� 4 A� 0, face au SCUF, qua��ils se croyaient dA�jA� arrivA�s. La dA�faite contre le PUC aurait dA� les rA�veiller. Una salus victis, nullam sperare salutem. Tu la��as dit bouffiA�! Rien na��y fait.

Fama volat (en A�clat) pour le RCP15, les autres A�quipes parisiennes saisissent la��opportunitA�. Victoire nette mais poussive contre Finances, dans une certaine dA�bandade. Dies irae, je ma��A�gosille lors du match remportA� in extremis contre Massif. Sa��en suit un ultime remontage de bretellesa�� Vox clamans in deserto, la deuxiA?me dA�faite qui se profilait pour notre dernier match, contre le Stade, est avA�rA�e. On peut sa��apitoyer sur son sort, pleurer ne sert aucun dessein.

Que dire A� prA�sent, si ce na��est que la mA�nagerie na��en peut plus car da��un cA?tA� Aquila non capit muscas, et de la��autre Asinus equum spectatA�? Et bien les 2 mon capitaineA�! Toutefois nettement moins empruntA� A� la noblesse de la��aigle et du cheval, le tout se rA�sume ainsi trA?s briA?vementA�: A�A�les mouches ont changA� da��A?neA�A� (*titre de la��articlea�� et plus trA?s sA�r de mon latin, moi).

Ca��est A� la fin de la foire qua��on compte les bouses (A�A�, ca��na��est pas vraiment de la locution latine de haute littA�rature que la��on dA�niche dans les pages mA�dianes da��un Larousse aux couleurs du Stade FranA�ais, ou bien sur un Wikia��). Perdre 1 A� 0 contre le PUC puis, plus tard, 2 A� 1 contre le Stade, donc perdre 2 matchs da��un point et que ce point soit petit ou grand, cela se solde par deux dA�faites inscrites A� la table de marque pour le RCP15. Beaucoup de nos joueurs ne savaient pas encore ce que ca��A�tait cette saison. Alors les matchs remportA�s contre SCUF, ainsi que contre Finances et Massif (les 2 locataires de Carpentier, sic) ne pourront pas les consoler et ca��est en pleures que nos petiots accA?dent A� la 3A?me place de la Poule 1.

Aller, vaA�! Nihil lacrima citius arescit. Les sourires finissent par revenir A� nouveau barrer les frimousses de la bande de copains.

 

Poule 1A�: classement

1)A�A�A�A�A� SFA�:A�A�A�A�A� A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A� 4G-1N (+11)

2)A�A�A�A�A� PUCA�:A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A� 3G-2N (+4)

3)A�A�A�A�A� RCP15A�:A�A�A�A�A�A�A�A�A�A� 3G-2P (+6)

4)A�A�A�A�A� SCUFA�:A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A� 2G-1N-2P (+2)

5)A�A�A�A�A� CSM-FA�:A�A�A�A�A�A�A�A�A�A� 1G-4P (-12)

6)A�A�A�A�A� USO-MCA�:A�A�A�A�A�A� 5P (-11)

 

Poule 2A�: scores des A�quipes B et C du RCP15

SF B / RCP15 BA�A�A�A�A�A�A�A�A�A� 2 / 0

RCP15 B / SCUF BA�A�A�A�A�A� 3 / 1

RCP15 B / SCUF CA�A�A�A�A�A� 2/ 1

RCP15 B / Massif BA�A�A� 1 / 2

RCP15 B / RCP15 CA�A�A� 3 / 0

RCP15 C / SF BA�A�A�A�A�A�A�A�A�A� 2 / 1

RCP15 C / SCUF BA�A�A�A�A�A� 2 / 0

RCP15 C / SCUF CA�A�A�A�A�A� 5 / 0

RCP15 C / Massif BA�A�A� 2 / 5

 

RCP15-BA�: 3G-2P (+3)

RCP15-CA�: 3G-2P (+2)

M9 A� Lenglen : A�A�, ca��est Paris !

23 mars 2013, Suzanne Lenglen – Pour la 2A?me annA�e consA�cutive, le RCP15 invite A� domicile les mini-poussins des clubs du ComitA� de Paris pour une grande fA?te du rugby en ce premier samedi de printemps. PUC, SCUF, SF et USO-MC avaient rA�pondu prA�sent, ne manquait que Finances A� la��appel. En voyant nos pioupious sur le prA�, la��envie de paraphraser MistinguettA�: Paris ce sont des petites tA?tes blondes qui plaisent A� tout le mondeA�!

La��effectif des joueurs RCP15 est quasi complet, permettant da��aligner exceptionnellement non pas 4 mais 5 A�quipesA�; nA�cessitant par consA�quence da��A?tre quelques peu recomposA�es A� la��occasion. Les clubs de la capitale ne sont pas en reste avec 3 A�quipes prA�sentA�es par le SCUF et par Massif Central, et 2 A�quipes pour le PUC et le Stade FranA�ais. Merci A� vous tous.

Soit tout de mA?me 15 A�quipes A� faire jouer sur 3 poules distinctes en un peu moins de 2h, la��organisation se doit da��A?tre millimA�trique. Sans toutefois oublier la��esprit jovial de nos enfants qui nous transporte, car cette journA�e parisienne leur est dA�diA�e.

Gageons que la fA?te sera aussi belle que lors de la premiA?re A�dition de la saison derniA?re, da��autant plus qua��une mA�tA�o clA�mente nous accompagne. Et bien belle fut la fA?te pour les joueurs qui ont enchaA�nA� des matchs da��un niveau trA?s relevA� et ont su faire preuve da��un engagement rare sous les yeux admiratifs des parents, leurs meilleurs supporters, venus les accompagner sur le bord du terrain.

Au-delA� des quelques photos de Bertrand illustrant ce compte-rendu, je retiendrai une seule image, celle de la toute derniA?re action du dernier match de la Poule 1, oA? le PUC menA� 1 A� 0 tenta da��arracher le nul face au RCP15. Le ballon est sorti en touche, la��ultime engagement revient aux Pucistes, ils sont tout proche de la ligne da��essaiA�; ca��est alors que de chaque cA?tA� et sous la��A�il mA�dusA� de la��arbitre, sans que la moindre consigne ne fuse du bord du terrain, les joueurs se lient, se soudent instinctivement pour se braver frontalement dans cette ultime relance des Violets, celle qui dA�cidera de la premiA?re place de la poule. Le groupA�-pA�nA�trant sa��A�lance sur 5 mA?tres, est stoppA� net telle une entrA�e en mA?lA�e, disloquA� puis refoulA� en touche par le RCP15, la��arbitre siffle la fin du matcha�� nos jaunes et noirs bondissent en la��air et croisent leurs regards victorieux, la��A�quipe se congratule, la��adrA�naline A�tait lA�. Ils la��ont bien mA�ritA�e.

Et comme un tournoi de rugby na��est pas concevable sans une troisiA?me mi-temps, la plus belle des rA�compenses, un quatre-heures trA?s amA�liorA� vient clA?turer la journA�e avec des quatre-quarts en abondance pour les amateurs de sucrA� ainsi que de la cochonnaille A� foison pour ceux qui prA�fA?rent le salA�. Les enfants A�A�Le nez retroussA� l’air moqueur, Les yeux toujours rieursA�A� ne se sont pas fait prier.

Poule A (2004)A�:

1)A�A�A�A�A� RCP15-1A�: 4G (+10)

2)A�A�A�A�A� PUC-1A�: 3G-1P (+13)

3)A�A�A�A�A� SF-1A�: 1G-1N-2P (-5)

4)A�A�A�A�A� SCUF-1A�: 1G-1N-2P (-6)

5)A�A�A�A�A� USOMC-1A�: 4P (-12)

Poule B (2004 et 2004/2005)A�:

1)A�A�A�A�A� RCP15-2A�: 4G (+16)

2)A�A�A�A�A� SF-2A�: 3G-1P (+3)

3)A�A�A�A�A� RCP15-3A�: 2G-2P (0)

4)A�A�A�A�A� USOMC-2A�: 1G-3P (-3)

5)A�A�A�A�A� SCUF-2A�: 4P (-16)

Poule C (2005)A�:

1)A�A�A�A�A� PUC-2A�: 3G-1N (+15)

2)A�A�A�A�A� RCP15-4A�: 3G-1N (+7)

3)A�A�A�A�A� RCP15-5A�: 2G-2P (+1)

4)A�A�A�A�A� USOMC-3A�: 1N-3P (-8)

5)A�A�A�A�A� SCUF-3A�: 1N-3P (-15)

Lire par ailleurs le compte-rendu de Sabine dA�diA� A� cette Poule 2005.

 

M11: abonnA�s A� la 5A?me place

AprA?s la Normandie le voyage fut un peu moins long ce jeudi 17 mai . Toute l’A�cole de Rugby s’est en effet rendu comme tous les ans A� Poissy pour disputer le grand Tournoi organisA� par les bA�nA�voles du club de MLSGP (Maisons Laffitte – St German en Laye – Poissy). La performance d’ensemble du club doit une nouvelle fois A?tre signalA�e.

 

La victoire est revenue A� nos hA?tes mais nous terminons A� une trA?s belle 2A?me place grA?ce aux benjamins vainqueurs dans leur catA�gorie, aux minimes qui aprA?s un match nul en finale ne durent leur « dA�faite  » qu’au nombre d’essais un peu insuffisant le matin en phase de poule et A� la 9A?me place des mini-poussins; Les Poussins me direz-vous? Et bien comme A� St LA? 5A?me aprA?s une belle phase de poule le matin (3 matchs 3 victoires 9 essais marquA�s zA�ro encaissA�s) mais une seconde phase beaucoup moins bien rA�ussie l’aprA?s-midi avec 1 seule victoire pour 2 dA�faites pour terminer nA�anmoins sur une belle performance dans un matche trA?s accrochA� contre le Stade FranA�ais pour remporter 3 essais A� 2 la « finale » pour la 5A?me place.
Pour le dA�tail de la journA�e voici les scores des matchs avec quelques commentaires pour faire mieux les prochaines fois c’est A� dire A� Meudon, A� Firenze chez nos amis italiens et pour enfin lors du Tournoi du club le 9 juin prochain.

 

Le matin
RCP 15 – Plaisir 5-0 avec pour une fois un dA�marrage satisfaisant contre une A�quipe valeureuse mais qui souffrira beaucoup contre ses 3 adversaires de la matinA�e

RCP15 – Racing Club de France 2 – 0. Pour cette 3A?me rencontre de l’annA�e face au ciel et blanc avec beaucoup de changements et de nouvelles tA?tes dans les 2 A�quipes nos vaillants Poussins surent A?tre opportunistes face une A�quipe bien en place avec un jeu de ligne (en dA�fense comme en attaque) beaucoup plus au point que le notre mais au final moins efficace.

RCP15 – Versailles 1 – 0 . Un match trA?s accrochA� que les garA�ons ont su remporter sans pour autant faire un grand match mais la victoire A�tait au bout et c’est bien lA� la��essentiel

Nous A�tions donc qualifiA�s pour disputer l’une des 2 « Poules Hautes ».

 

Pause dA�jeuner…. Les dirigeants vont devoir rA�flA�chir sA�rieusement A� insA�rer dans la charte du Club une interdiction formelle des Chips, Frites et autres « mets » du mA?me genre lors des Tournois se disputant sur une journA�e.

 

AprA?s-midi

En effet si le 1er match contre Houilles fut bien nA�gociA� (victoire 4-0) la suite fut elle beaucoup plus laborieuse et laisse quelques regrets….il y avait la place pour faire mieux avec un peu plus d’application et d’intelligence. Le rugby se joue aussi (et surtout? ) avec la tA?te. N’oublions pas que nos jeunes joueurs sont A� la��A�cole de Rugby et qu’ils sont lA� pour apprendre y compris de leurs erreurs.

Revenons au film de la journA�e avec un 2A?me match contre Rueil pour une courte dA�faite 0-1 comme lors de la phase finale du Tournoi de Gennevilliers en dA�but de saison si mes souvenirs sont exacts. Pas beaucoup d’engagement et quelques mauvais choix expliquent le rA�sultat.

Pour finir le mini championnat de l’aprA?s-midi un beau derby contre le PUC nous A�tait offert. Que dire….? Une accumulation d’erreurs collectives et individuelles, une dA�faillance dans le combat (souvenez vous de ces 5 placages manquA�s et ou mA?me pas tentA�s contre un joueur du PUC sous la pression de la moitiA� de notre A�quipe sur sa ligne aprA?s une trA?s bonne remise en jeu qui finalement ira marquer tranquillement le 2A?me essai de son A�quipe) et une fA�brilitA� qui ne pardonnent pas contre des A�quipes de ce niveau sur des matchs aussi courts.

Nous finissons donc « A� notre place » la seconde phase de la journA�e pour jouer un nouveau derby parisien cette fois ci pour la 5A?me place du Tournoi contre le Stade FranA�ais.

Au terme d’un match trA?s accrochA�, trA?s serrA� nous l’emportons finalement 3 A� 2 en aillant su bien rA�agir aprA?s 2 dA�faites . Les garA�ons ont su se remobiliser et sont parvenus A� maintenir une belle pression dA�fensive tout en trouvant 3 fois la faille dans la dA�fense du Stade. Bravo A� tous pour la performance globale et votre contribution A� la 2A?me place du RCP 15.

 

PS: un grand merci au reporter photographe Christian Kebouchi

M11 : trois synthA�tiques et un mouchoir de poche

Samedi 5 mai se dA�roulait le tournoi du ComitA� de Paris, A�galement appelA� Tournoi des Trois SynthA�tiques. Les M11 nA�s en 2001 ont fait preuve de beaucoup de courage et de vaillance sur le terrain du SCUF.

 

Une A�quipe de poussins de 2001 A�tait alignA�e dans le Tournoi des Trois SynthA�tiques ce samedi 5 mai pour affronter le PUC, le CSM Finances, le Massif Central, et nos hA?tes du jour, le SCUF. Durant cette aprA?s-midi, ensoleillA�e et mA?me un peu chaude, nous avons assistA�s A� des rencontres trA?s engagA�es, avec de nombreux matchs nuls et de victoires ou des dA�faites trA?s serrA�es. Toutes les A�quipes A�taient d’un niveau trA?s proche, et se tenaient dans un mouchoir de poche.

 

Nos garA�ons firent d’abord match nul contre le PUC 1-1, puis disposA?rent du Massif Central 1-0, s’inclinA?rent contre le CSM Finances 2-1, et finirent par un match nul contre le SCUF 1 essai partout. Sans ce match nul, nos garA�ons finissaient premiers. Ils terminent 4A?me, mais ce sont nA�anmoins bien battus.

 

Qu’elle est bonne l’herbe du prA� de Chevreuse !

A�A�Le printemps est arrivA�
Les micros jouent A� Chevreuse,
Le soleil est annoncA�
Leurs mamans sont toutes heureuses.A�A�

 

Ca ca��est faitA�! Mais vraiment quel bonheur de chausser crampons ou ballerines, tennis, ou Converse, enfin ce que vous voulez, mais plus de bottes ou de moon bootsA�! Au placard les parapluies et les sous-vA?tements thermiques, on sort les shorts et la crA?me solaire.

 

Je ma��A�garea�� En ce 24 mars de la��an de GrA?ce 2012, quelques micros avaient dA�cidA� da��aller cueillir des fleurs pour leur maman, alors que da��autres allaient brouter le prA� de Chevreuse. Ils sont 10, de quoi faire 2 A�quipes pour Marie, aidA�e da��Emmanuel et de Pierre, aux beaux restes (rubystiques) certains.

 

Donc, RCP1A�: Antoine, Gabriel, Julien, Maxence et Paul Bo.

RCP2A�: Octave, Paul Ba., Quentin, Romain et Verner.

 

La��hiver, loin da��avoir refroidi les ardeurs de nos petits, a donnA� pleins de bonnes et belles idA�es A� nos micros. Enfin, presquea�� Pendant que FranA�ois-RA�gis et moi, courons dans tous les sens, en dirigeants-supplA�ants novices que nous sommes, Marie, Pierre et Emmanuel A�chauffent les micros, dA�jA� trA?s A�A�chaudsA�A� a�� Nous revenons, triomphants, de notre victoire administrative, avec nos 2 premiers adversaires du jourA�: Le PUC pour le RCP1 et nos hA?tes de Chevreuse pour le RCP2. Et comme dit Coach ManuA�: A�A�Les enfants, du tact, soyez polis avec nos hA?tes et marquez pleins da��essais pour les remerciera��A�A�. En bons petits bien A�levA�s et obA�issants, nos micros en plantent 6a�� contre 0. Bonne moissonA�! A cA?tA�, A�a se passe moins bien pour le RCP1A�: 1 A� 4 contre le PUC. Bon, ya��en a beaucoup qui ont dormi dans la voiture pour venirA�; on va dire qua��ils na��A�taient pas bien rA�veillA�sA�!

 

Ca enchaA�neA�: RCP2 contre Montigny le Bretonneux. Souvenirs, souvenirsa�� Rappelez-vousA�le plateau de VA�lizy oA? nos jeunes pousses ont pris un cinglant 7 A� 1a�� LA�, la limonade na��est plus la mA?meA�: grosse rA�sistance, gros plaquages, bons relais, grosse, trA?s grosse envieA�: RCP2 = 3 / Montigny le Bretonneux = 1. Les micros sont lancA�s et rien, ou presque, ne va les arrA?ter.

 

A cA?tA�, mA?me refrainA�: RCP1 = 3, Trappes = 0. Drelin, drelin, les micros sont rA�veillA�s. Et A�a continueA�: les dirigeants supplA�ants sont aussi A�A�efficacesA�A� que leurs jeunes poussesA�: les matches se suivent et se ressemblentA�: RCP1 =3 / VA�lizy = 2 et RCP2 = 4 / St Quentin en Yvelines = 0

 

Et autre match, autre A�A�bA?te noireA�A� qui se profile, ja��ai nommA� les orange et noir, la��ACBB, qua��affronte le RCP2A�! Je la��ai promis A� mon filsA�: A�A�Tu les battras avant la fin de cette annA�eA�A�. Le hasard veut, que pour cette rencontre, Romain, soit capitaine. Il perd le toss et en est tout retournA�. EncouragA�s par les parents qui ne sont pas sur la��autre terrain A� suivre RCP1 = 3 / Racing MA�tro = 1, les micros se lancent A� la��assaut de la A�A�montagneA�A� orange et noireA�! Ils sont concentrA�s et progressent. Quentin dA�coupe A� tout va, Verner, Octave et Paul Ba. poussent et se regroupent, Romain ramasse et va aplatir 3 fois dans la��en-but adverse. La messe est diteA�: RCP2 = 4 / ACBB = 0. Explosion de joie chez les noirs et jaunes et grosses fA�licitations des coachs. La victoire est vraiment mA�ritA�e.

 

Donc, on continue et ca��est la fleur au fusil, que le RCP2 sa��attaque au PUC, histoire de A�A�vengerA�A� les copains du RCP1A�! Et la A�A�violetteA�A�, A�A�onA�A� la��a toujours cueillie et butinA�eA�! Ben lA�, la A�A�violetteA�A�, elle rA�siste A� nos petites abeilles, trop sA�res da��elles et de leurs prA�cA�dentes victoiresA�! Et la A�A�violetteA�A� se transforme en plante carnivore. 3 A� 2 pour le PUC, face au RCP2A�! Fallait bien que A�a arrive a�� Certains diront que le temps A�tait largement A�coulA�, que le dernier essai na��A�tait pas valable, a��, mais tant que la��arbitre na��a pas sifflA�, ce na��est pas terminA� les garA�onsA�! Et comme la��arbitre est du RCP a�� Tout penauds, les gamins se font remonter les bretelles, pendant que les dirigeants du PUC dA�cernent au RCP la mA�daille de A�A�la��A�quipe la plus sympa A� jouerA�A� a�� On na��aura pas tout perdu cet aprA?s-midi contre le PUCA�!

 

Alors pour ne pas rentrer bredouille question botanique, on tente une derniA?re cueillette A� 7 (RCP1 et RCP2 rA�uni) sur la fleur de lysA�: Versailles.A� Les sA�cateurs sont sortisA�: 3 A� 1 dans notre panier, pour le RCP rA�uniA�.

 

Vite, vite, vite, mA�dailles et goA�ter. Les gamins ont encore des jambes, de la voix et un estomac.

 

Un grand merci A� Chevreuse pour son accueil, sa gentillesse et son organisation.

Un grand bravo A� tous nos micros pour leurs victoires, leur plaisir A� jouer ensemble, leur joie de vivre tout simplement.

 

Je laisse le mot de la fin A� MarieA�: A�A�Nos 10 joueurs sA�parA�s en 2 A�quipes ont, A� l’image du temps, brillA�. Plein de victoires avec de trA?s belles phases collectives : des poussA�es dans les regroupements qui nous ont permis de rA�cupA�rer des ballons et marquer des essais, des joueurs qui viennent aider leurs copains une fois qu’ils sont bloquA�s, des passes dans l’axe et sur le cA?tA�A�et bien entendu de bons placages. DesA�joueurs en plein progrA?s et qui pratiquent un jeu agrA�able. FA�licitations A� tousA�A�.

 

 

Herblay : Tremblez, v’la le RCP!

A� Il pleut, il pleut bergA?re,
Les micros vont A� Herblay,
Leurs parents rA?vent da��une chaudiA?re,
Marquez-nous une A� pluie A� da��essais ! A�

 

Bonne annA�e ! Ca��est donc reparti en ce merveilleux pluvieux samedi du mois de janvier 2012, pour nos micros-poussins, toujours aussi motivA�s qua��en 2011 ! 15 pitchounes sur 18 sont prA�sents. Bravo les garA�ons, qui ont su motiver leurs parents, venus surA�quipA�s de thermos kitA�s, remplis de thA� ou de cafA�, de bonbons, de madeleines et de parapluies.

 

Passons aux choses sA�rieuses et A� la composition des A�quipes :

Maillot noir, parements jaunes, short noir, bas noir et jaune, le RCP1 : Baptiste, Maxence, Oliver, Paul Ba., Paul Bo., Quentin, Romain.
EntraA�neur : Vincent.

Maillot noira��, heu, enfin tout pareil que RCP 1, RCP2 : Alistair, Arthur, Erwan, Gabriel, Julien, Octave, Paul P., Verner.
EntraA�neur : Marie.

 

Coup da��envoi sur les 2 terrains avec plus ou moins de bonheur : RCP1 = 1 / PUC = 0 et RCP2 = 1 / ACBB2 = 5. Gloups, on boit du petit lait da��un cA?tA� et la tasse de la��autre. Qua��importe, une chose est sA�re, nos petits maA�trisent la cocotte ou alors, ils ont froids ??? Mais A�a pousse et A�a plaque A� tout va. Bon, restons objectifs, certains utilisent plus leurs bras tendus (A�a se voit sur les photos a��), que leurs cuisses pour pousser, mais la dA�fense du PUC finit par cA�der aprA?s une copieuse occupation du terrain par nos petits. A cA?tA�, A�a se passe moins bien ; il ne faudrait pas que nos noirs et jaunes fassent un complexe face aux oranges et noirs ! Ca��est promis, A� on A� les battra, et puis je la��ai promis A� mon fils !

 

Bon, candidats suivants : Montesson pour RCP1 et Mantes pour RCP2. Ca rigole toujours A� droite (2 A� 1) et A�a se resserre A� gauche (2 A� 3).

 

Et lA�, arrA?t sur image : Vincent embauche 3 pA?res de famille respectables et dA�montre ou dA�monte (suivant les puristes), le principe du replacement en maul. Baptiste, qui a tout compris, fait la��hA�licoptA?re, Romain, de saisissement, oublie de refermer la bouche (ca ne lui portera pas chance plus tard), Maxence est tA�tanisA� et Paul rigole en bouclea�� Mais, DECLIC, nos vaillants petits soldats ont tout compris et repartent A� la��assaut : 4 A� 1 pour RCP1 contre Herblay, et 3 A� 2 pour le RCP2, contre Les Mureaux, avec un Verner en A�tat de grA?ce, qui virevolte dans les lignes adverses et plante, royal, les 3 essais de son A�quipe. Arthur, en bon arriA?re, lA?ve les bras, sA�r de lui et de son copain, avant mA?me que ce dernier na��ait franchi la ligne ! Euphorique, notre RCP2 plante A� la suite un 5/0 sans appel, A� St Quentin Est. Arthur peut continuer A� lever les brasa��

 

Pendant ce temps, petit coup da��arrA?t chez les RCP1 face A� MLSGP ! Ne me demandez pas de traduire, je na��ai pas le dico de toutes les bourgades rugbystiques de France ! Mais comme contre Rueil en dA�cembre, la��eau de MLSGP est plus tonique ! Le A� G A� doit A?tre pour A� grand A� car tous les gamins rendent 1 tA?te A� nos petits anges ! Je tremble, ils vont se faire massacrer. Je ma��en inquiA?te auprA?s de Vincent qui me rassure : A� Ca��est leur deuxiA?me annA�e de rugbya�� A� Ben, A�a ne me rassure pas du tout ! Si A�a ne va pas, je demande A� mon pilier de mari da��y aller. Il fait au moins 12 tA?tes de plus que les MLSGP et A�a, A�a me rassure ! Je ma��A�gare, je ma��A�gare, nos petits rA�sistent bien, trA?s bien mA?me et les carrures des MLSGP ne se sentent pas trop. Enfin, presque pas a�� Et pourtant, dans la catA�gorie A� confiserie A�, Romain prend la A� praline A� (lA?vre en sang, il aurait du refermer la bouche a��), Paul le A� caramel A� (sur la joue), et leurs parents la glace pour soulager tous les maux !!! Mais nos lignes finissent par cA�der, une fois seulement ! Ca��est la premiA?re dA�faite et les petits ne sont pas contents, mais pas contents du tout !

 

Alors pour se remettre, un dernier petit match contre les oranges et noirs, ja��ai nommA� la��ACBB, le complexe en devenir de nos pitchounes, on se demande bien pourquoi, puisque dA?s les premiA?res secondes, paf, nous plantons un essai ! AprA?s je ne sais plus, mon fiston ayant volA�, aprA?s un plaquage, rA�coltant un A� caramel A� supplA�mentairea�� Quelques larmes sA�chA�es par sa maman, un tour sur les A�paules de son papa, une mA�daille autour du cou, un gros goA�ter distribuA� par Christelle, une photo de toute la��A�quipe et une chanson de Marie plus tard, il est la��heure de rentrer.

 

Le bonheur est sur le prA�,

Cours-y vite, cours-y vite,

Mes crampons sont bien crottA�s,

Papa va les nettoyer !